Comment se mesure la lumière en horticulture ?

Pour choisir son éclairage horticole, il est primordial de comprendre et connaître les métriques du domaine. Ces dernières vous seront utiles pour atteindre vos objectifs de production et de croissance. Vous allez croiser le chemin de certaines mesures comme : Watt, Lumens, LUX, PAR, PPF et PPFD. En effet, elles ont un rapport avec l’éclairage, mais toutes ne sont pas valables pour l’éclairage horticole. 

Le PAR est le rayonnement photosynthétique actif. Les longueurs d’onde qui constituent le PAR sont comprises entre 400 et 700nm utilisées pour la photosynthèse. Le PAR n’étant pas une métrique mais un modèle d’absorption, plusieurs unités sont utilisées pour caractériser une lumière pour la production de végétaux. A l’image des lumens et lux, l’industrie de la serre utilise un set d’unité permettant de définir au mieux un éclairage dans son environnement.

Quelle quantité de photons dans la bande PAR mon éclairage délivre-t-il ?
Le PPF est le flux de photons photosynthétiques. C’est une analogie directe au Lumen. Le PPF est exprimé en micromole par seconde (µmol/s). C’est la quantité de photons PAR émise par seconde dans le faisceau lumineux. Bien que cela ne nous indique pas combien de lumière atteint le végétal, le PPF est une information précieuse pour calculer l’efficacité énergétique d’un éclairage horticole.

Quelle quantité de photons PAR sur une surface ?
Le PPFD est la densité de flux de photons photosynthétiques. Analogie directe aux lux, le PPFD est exprimé en micromole par seconde par m² (µmol/s/m²). Il permet de quantifier sur une surface donnée, à une distance donnée de l’éclairage, le nombre de photons PAR incidents par seconde. C’est une mesure primordiale car elle indique la quantité de lumière disponible à la plante pour sa photosynthèse.
Les mesures de PPFD prises à plusieurs endroits sur la surface éclairée sont cartographiées. L’objectif est d’avoir une homogénéité sur toute la surface de culture pour éviter des disparités dans la croissance des végétaux selon leur placement.
Il est crucial d’obtenir cette cartographie des PPFD car les mesures uniques de PPFD sont trompeuses. En effet, la plupart des éclairages présentent une très forte concentration de lumière au centre de la surface et cette intensité décroit rapidement en s’en éloignant.

Efficacité Radiométrique – Quelle quantité de photons PAR est délivrée par Watt consommé?
Elle est exprimé en µmol/J et nous renseigne sur la capacité d’un éclairage à créer des photons lumineux à partir de l’énergie électrique fournie (PPF/Watt). Attention, cette efficacité ne prend pas en compte l’action sur le végétal. Par conséquent un spectre inadapté avec une efficacité élevée donnera des résultats inférieurs à un spectre équilibré mais moins efficace.

Comme gage de qualité, Rouge Engineered Designs test et publie toutes ses mesures de PPFD via un laboratoire photonique indépendant et accrédité COFRAQ.