+33 4 37 72 49 37 contact@horticulture.red

De la même série :

Plante vs Humain, la perception de la lumière

Les mesures de la lumière horticole

Pour choisir son éclairage horticole, il est primordial de comprendre et connaître les métriques du domaine. Ces dernières vous seront utiles pour atteindre vos objectifs de production et de croissance. Vous allez croiser le chemin de certaines mesures comme : Watt, Lumens, LUX, PAR, PPF et PPFD. En effet, elles ont un rapport avec l’éclairage mais toutes ne sont pas valables pour l’éclairage horticole. A travers cette série d’articles, nous vous expliquerons les bases des métriques photoniques dans l’horticulture. Ce premier article a pour but de vous expliquez les spectres et les couleurs de la lumière.

Spectres et couleurs de la lumière

La lumière est un flux de photons porté par une onde électromagnétique émise par une source d’énergie tel que le Soleil, un filament d’ampoule ou une LED. Peu importe la source, ces photons sont toujours de même nature. Nous les caractérisons par leur longueur d’onde qui est lié directement à leur énergie. Par propriété, plus la longueur d’onde est courte plus elle transporte d’énergie. Les longueurs d’ondes lumineuses (λ) ont pour unité le nanomètre (nm). C’est par cette unité que nous pouvons classer tout type de rayonnement. Dans cette classification nous retrouvons l’ultraviolet (UV) de 200 à 400 nm, le bleu de 400 à 500 nm, le vert de 500 à 600nm, le rouge de 600 à 700nm, le proche infra-rouge (NIR) de 700 à 800nm et pour finir l’infra-rouge (IR) de 800nm à 1200nm.

 

 

Toute source lumineuse émet un rayonnement. Un rayonnement est grand nombre de photons émis par cette même source. On appelle rayonnement monochromatique un faisceau ne comportant qu’une seule longueur d’onde. C’est le cas des lasers et de certaines LEDs dites monochromatiques.
Un rayonnement polychromatique est un rayonnement qui contient plusieurs longueurs d’ondes. C’est le cas du Soleil, des LEDs blanches, de la HPS, etc … L’ensemble des longueurs d’ondes et leur intensité respective composant un rayonnement est appelé spectre d’émission.

Les spectres d’émissions varient selon les sources lumineuses utilisées pour l’horticulture comme le montre les images suivantes :

Spectre Neon Spectre LED rouge Spectre LED 3000K Spectre HPS

Poursuivre son apprentissage :

L’absorption de la lumière par les plantes

La photosynthèse chez la plante

La photomorphogénèse chez la plante