Qu’est-ce que le kelvin ?

Lors d’un achat d’ampoule vous avez peut-être remarqué qu’aux côtés des watts figuraient des kelvins. Notion très répandue dans le domaine de l’éclairage elle est bien moins commune pour la majorité d’entre nous.

Le kelvin (K) est l’unité de mesure absolue de la température. Absolue car une température de 0 K correspond à la température la plus basse de l’Univers. À la différence du degré Celcius, il n’est pas précédé du mot « degré » et s’exprime simplement « kelvin ». L’échelle utilisée est la même que celle des degrés Celcius mais décalée vers le bas de 273,15 unités.

Comparateur kelvin degré celcius

Kelvin dans l’éclairage

Dans le domaine de l’éclairage, le kelvin est utilisé pour caractériser une température de couleur. Attention aux raccourcis, comme le montre le tableau ci-dessous : plus la valeur kelvin est basse, plus la couleur est chaleureuse. Inversement, plus la valeur kelvin est élevée, plus la couleur est froide.

Pourquoi ? Les scientifiques ont décidé de définir la lumière blanche en la comparant à la teinte que prend un corps noir quand il est chauffé à différentes températures. La lumière du soleil à midi représente une température de 6500K.

Température de couleur kelvin

Kelvin pour la culture

Le spectre lumineux évolue suivant la température de blanc choisie. Chaque culture est spécifique, il est nécessaire de comprendre les besoins de la plante  afin d’y appliquer un spectre adapté.

Le graphique ci-dessous montre les spectres reçus pour différentes température kelvin.

Comparatif température kelvinOn remarque qu’en augmentant la température kelvin nous augmentons le ratio bleu/rouge.

 
Ma problématique en tant que photobiologiste chez RED est de choisir une température de blanc en fonction des objectifs de production. Le but est de faire varier la part de bleu et de rouge dans les spectres pour s’adapter à la variété cultivée.
Raphaël Quenum

Photobiologiste, RED